Les Agences Réunies sont fières de soutenir la team Croizon à l’occasion du Caterham Roadsport. Un défi sportif de plus pour cette famille de compétiteurs invétérés aux valeurs humaines et à la soif insatiable d’expériences insolites.

La passion du sport automobile

Le fils de Philippe Croizon, athlète quadri-amputé dont la réputation n’est plus à faire, participe cette année pour la première fois au Caterham Roadsport. Une compétition en 12 courses qui réunit plusieurs passionnés du sport automobile. Et un défi de plus à relever pour le sportif de haut niveau Jérémy Croizon. Il faut dire que chez les Croizon, la course automobile est une affaire de famille :

« Depuis tout petit déjà on regardait les courses de Formule 1 à la télévision avec mon père. Puis plus tard, nous avons commencé à faire pas mal de karting avec mon frère. On adorait ça, les voitures ! »

Au fil du temps, les compétitions s’enchaînent, aussi bien individuelles que collectives. Jérémy Croizon est biathlète amateur, un peu touche-à-tout, mais surtout un grand compétiteur qui n’a de cesse de se surpasser. Il souhaite désormais retrouver avec la course automobile les valeurs humaines, de partage et d’entraide qui l’anime tant.

«Même si j’adore le biathlon, dans ce sport, on concourt avant tout pour soi. Alors qu’avec la course automobile, c’est précisément tout le contraire ! Moi, je me bats aussi pour les sponsors, je ne suis rien sans eux. Ils me donnent l’envie de me surpasser et inversement. Nous sommes une équipe et c’est ce qui me plait dans la course auto ! »

Bien que le sportif soit coutumier des compétions de renom (IRONMAN, Dakar…), sa meilleure course reste en revanche le Rallye du Maroc à laquelle il a participé en 2021 avec son coéquipier. Une épreuve en duo dont il restera marqué notamment pour l’esprit d’entraide et de solidarité qui y régnait.

Un accident de route et un appel aux dons

Si les qualifications du Caterham Roadsport se sont soldées par un accident de la route pour Jérémy Croizon, ce dernier entend bien ne pas laisser passer sa chance. Malgré une voiture quelque peu défectueuse avec un châssis à changer, Jérémy Croizon continuera de prendre la route espérant décrocher un podium. Le challengeur a tout de même terminé à la 19ème place sur pas moins de 48 participants, l’accident ayant eu lieu lors du dernier tour des qualifications.

Avec 12 000 euros de réparations nécessaires, l’appel aux dons est lancé. On lui souhaite plein de réussite.

Agenda des prochaines courses

Du 15 au 17 juillet 2022PAU ARNOS

Du 09 au 11 septembre 2022 – MORGARO

Du 14 au 16 octobre 2022 – ALÈS

Propos recueillis par Florine, Agence Be Comm